Je prépare le jardin à l’hiver !

Eh oui, pendant que vous vous emmitouflez déjà dans de grosses écharpes en laine, votre jardin, lui, redoute de crouler sous les couches de neige… Alors on prépare sa check-list spéciale hiver au jardin pour bien anticiper les températures très… brrrr… !
Vous l’avez peut-être déjà remarqué dans votre jardin, les arbres commencent à perdre leurs feuilles. Ça, ce sont les arbres à feuillages caducs qui économisent leurs réserves en eau en évitant l’évaporation par les feuilles.

Et il y a ceux qui ne perdent pas leurs feuilles, les conifères, qui résistent au froid grâce à un feuillage plus sombre pour mieux capter la lumière.
Rentrez les plantes fragiles

bégonias

Hibiscus

géraniums


- Bulbes et tubercules gélifs
Cannas, dahlias, bégonias, glaïeuls… à déterrer et protéger dans du papier journal ou à enfouir dans de la tourbe ou du sable.

- Plantes tropicales
Hibiscus, orchidées, palmiers, bananiers… idéalement en véranda lumineuse à plus de 10°C.

- Plantes méditerranéennes et autres plantes en pot
Bougainvilliers, oliviers, géraniums, fusais… entre 5 et 10°C dans un garage ou un local frais éclairé, une véranda peu chauffée.
Posez un voile d’hivernage ou un paillage
© diyfamily.fr
Quand le vent souffle, la température ressentie est souvent plus basse que celle indiquée sur le thermomètre. Pour mieux protéger vos plantes, surtout leurs racines, n’hésitez pas à les grouper sous un voile bien respirant, à l’abri des courants d’air (canisses, brise-vue…)

- Plantes méditerranéennes et tropicales qui ne peuvent pas se déplacer à l’intérieur.

- Plantes fragiles en pleine terre, surtout si elles sont isolées : plantes du potager d’hiver, jeunes fruitiers, camélias.


Le saviez-vous ?
Le degré de résistance au froid s’appelle la rusticité.
On dit d’une plante qu’elle est “rustique“ lorsqu’elle est capable de supporter le gel sans protection (parfois jusqu’à -15°C), comme l’acacia ou l’absinthe. En revanche, une plante “semi-rustique“, telle que l’agapanthe, accepte la fraîcheur mais ne supporte pas les épisodes de gel prolongé.

Abritez votre mobilier de jardin
Si vous avez la chance d’avoir encore des journées ensoleillées, rentrez d’abord les mobiliers textiles, plus sensibles aux variations climatiques. Puis rentrez le reste de votre mobilier plus tard.

Vous n’avez pas de garage ni d’abri de jardin ?



Bâchez votre mobilier ! Veillez à laisser quand même un peu d’air pour que le bois de vos meubles puisse respirer.



S’il est en fer forgé, protégez-le avec un traitement anti-rouille pour qu’il reste dehors tout l’hiver.

Un salon en PVC ? Pas de problème, il ne craint pas du tout l’humidité !