Comment soigner votre pelouse après les sécheresses de l'été ?

Horticulteur de métier depuis 25 ans et de coeur depuis toujours, Franck Prost est un amoureux inconditionnel de la nature. Le jardin c’est SON domaine !
Et avec l’été qui s’achève, ses conseils sont précieux. Votre pelouse a peut-être souffert des fortes chaleurs de cette saison ? Profitez des astuces de Franck pour la soigner et lui redonner de la vigueur !
Tout d’abord, comment savoir si mon gazon sec est encore vivant ?
F.P : Et bien, il vous suffit de tirer dessus ! Parfois les racines sont tellement atteintes que la souche de gazon se retire… Mais restons optimistes ! Votre gazon a plus de 2 ans ? Une petite pluie et ce dernier va reverdir !
Par contre, un gazon récent (dans l’année où il a grillé) n’est généralement pas récupérable !
Si mon gazon est grillé, quels sont les premiers soins à apporter ?
F.P : Quand un gazon a eu trop soif, le premier réflexe est d’arroser. Oui ! Mais pas en pleine journée, plutôt le soir ou très tôt le matin pour éviter les pertes par évaporation.
Mon conseil, avant tout arrosage (ou si la pluie est menaçante) passez le scarificateur. Ce dernier va aérer le sol et faciliter la pénétration de l’eau dans le sol. Comme le dit si bien l’adage « un binage vaut deux arrosages » ! La scarification permet donc une aération du sol, un meilleur drainage, une meilleure pénétration des eaux de pluie et donc moins d’arrosage.
Et je ne tonds pas ?
F.P : Si votre gazon ressemble vraiment à un champ de foin, vous pouvez tondre mais pas trop court car une tonte courte est aussi une cause de dessèchement estivale.

Par contre, si vous désirez refaire totalement votre parcelle, et que c’est la saison, vous pourrez tondre vraiment court afin de faciliter le travail de préparation du sol.
Justement, que faire si mon gazon est totalement mort ?
F.P : Patience, Il faudra attendre l’automne, la meilleure saison pour semer, ou le printemps au plus tard.
Et si seulement une partie de mon gazon est atteinte ?
F.P : Et bien il existe des gazons de « regarnissage ». Ce sont des semences sélectionnées qui sont mélangées avec des engrais « coup de fouet » pour des germinations accélérées.
J’ai juste à semer là où il n’y a plus de gazon ?
F.P : Oui, c’est simple !

Tout d’abord, vous « raclez » en surface pour éliminer les parties mortes. Ensuite vous griffez, toujours en surface pour ameublir votre sol sur environ 5/8 cm de profondeur.
Si votre mélange de semences de gazon n’est pas « enrichi » en engrais, vous pouvez incorporer à ce moment là un engrais (bien azoté) ou « spécial gazon ». Tassez légèrement au pied.
Secouez bien la boîte de semences à gazon car très souvent les différentes variétés qui composent votre gazon sont peu mélangées dans la boîte, puis semez !
Aplatissez votre semis et ajoutez une pellicule de terreau dessus, il aura un effet fertilisant et sa couleur noire réchauffera votre semis au soleil.
Chaque été, c’est le même problème au retour de mes vacances… Existe-t-il une solution pour « préparer » mon gazon et éviter sa sécheresse ?
F.P : Oui et non.
Bien entendu cela dépend du niveau de sécheresse durant l’été et on peut « préparer » la pelouse à être plus résistante à la sécheresse et ce, dès son semis ! Tout d’abord, vous pouvez sélectionner des gazons résistants à la sécheresse.
Ensuite, assoiffez très légèrement votre gazon lors de sa première pousse, cela provoquera un enracinement plus profond pour plus de résistance à la sécheresse estivale.



ASTUCE !


Faites un mélange de gazon rustique qui restera vert en hiver, et de gazon résistant à la sécheresse qui prendra le relais en été !
Aussi, méfiance avec les engrais ! Bien suivre les doses prescrites et, comme pour vos plantes, jamais d’engrais sur un sol sec ! Arrosez d’abord et fertilisez ensuite.

La tonte a-t-elle un rôle ?
F.P : Oui ! Pour la tonte : ni trop longue et surtout, pas trop courte ! Tondez plus long en été et laissez même un peu de tonte en surface qui protégera votre pelouse des rayons du soleil.



CONSEIL ARROSAGE
pour préparer votre gazon

Pour l’arrosage en pleine saison, inutile d’arroser des heures !
Je vous conseille un arrosage d’environ 10/15 minutes pour humidifier toute la hauteur de terre dans lequel votre gazon développe ses racines. Et il vaut mieux espacer les arrosages pour pousser votre gazon à raciner profond.

Attention, des arrosages réguliers trop peu abondants limitent le développement des racines uniquement en surface et à la moindre sécheresse, c’est le drame !

Et bien sûr, arrosez aux heures fraîches de la journée, le soir, la nuit, plus économique et écologique !

Suivez tous les conseils de Franck !

Vous pouvez retrouver Franck Prost et tous ses bons conseils pour vous mettre au vert sur notre chaîne :
Youtube Weldom TV.